A quoi sert le champ ALT dans les images et peut-on l'ignorer si on n'a pas besoin d'infobulle ?

Pour la plupart d'entre nous, ce champ ALT ne sert qu'à faire apparaître une inscription temporaire à la place des images pendant le chargement de la page (sauf quand on a la chance d'avoir l'ADSL et pas le temps de dire «ouf» que la page est déjà là :-)). On se doute bien qu'il ne s'agit pas là de la raison d'être de ce champ.

On s'en sert parfois pour faire des infobulles, à la suite d'un usage répandu par Microsoft, mais c'est une erreur : c'est avec TITLE qu'on devrait faire ces infobulles.

Pour les utilisateurs de Dreamweaver qui n'ont jamais eu la curiosité (le courage?) de regarder le code HTML, ce champ ALT corespond au champ «sec» (pour secondaire) qu'on voit dans l'inspecteur de propriétés des images) et qu'on utilise généralement —à tort, donc— pour faire des infobulles.

En réalité, l'utilité première du ALT est de remplacer l'image dans les navigateurs non graphiques. Comme cela, l'utilisateur ne voit pas l'image, mais il sait qu'il y en a une et il a ainsi une indication minimale sur cette image — incidemment, «ALT» est un raccourci pour «alternatif», c.à.d. ce qu'on va pouvoir lire à défaut de voir l'image elle-même.

Il ne faut pas confondre cette indication de substitution avec le contenu d'une éventuelle infobulle qui doit être un complément à l'image. Si on met le même contenu aux deux champs ALT et TITLE, on se trompe au moins une fois.

Maintenant, faut-il absolument remplir ce champ ALT ? Bien entendu, si on ne le fait pas et qu'on demande ensuite la bénédiction du validateur de code HTML, celle-ci vous sera refusée. Cela n'empêchera évidemment pas votre page d'être correctement affichée chez la plupart des gens... s'il n'y a pas d'autres erreurs, bien sûr :-), mais les mal-voyants et les utilisateurs de navigateurs non graphiques seront pénalisés par cette absence.

L'absence de ce champ peut être quasi paralysante dans le cas des boutons d'un menu, qui seraient normalement remplacés par la succession des champs ALT de ces différents boutons. Par exemple, dans le cas du menu du Coin, on lirait ainsi une suite de liens-texte auto-explicites
  1-Nos nouveautés    2-Réponses à tout    3-Nos tests    4-Nos cribles   etc...
Si nous supprimions les champs ALT, ces indications seraient remplacées par les adresses des pages pointées :
   1 - http://perso.wanadoo.fr/coin.des.experts/neuf.html
   2 - http://perso.wanadoo.fr/coin.des.experts/archiv_rep0.html
   3 - http://perso.wanadoo.fr/coin.des.experts/archiv_test0.html
   etc...
Ces liens fonctionneraient encore, mais il serait à peu près impossible de savoir d'avance à quoi ils correspondent.

Il y a toutefois des images utilitaires qui n'ont strictement aucun intérêt en dehors des navigateurs graphiques, comme les puces qu'on utilise juste pour faire joli dans des menus, ou des gifs transparents qu'on utilise encore souvent pour ménager des espaces invisibles dans les mises en page. Si on ne met pas de ALT dans ces images, on encourt les foudres du validateur de code, et, si on en met, on encombre les affichages non-graphiques de mentions sans aucun intérêt. La solution consiste à mettre des ALT vides : ALT="" (attention, sans espace entre les guillemets). Le validateur sera content et il n'y aura pas d'infobulle «vide» avec les Explorer. Malheureusement, si on se sert de Dreamweaver, il faudra intervenir dans le code : on mettra d'abord un simple espace dans le champ «sec» de l'inspecteur d'image, puis on se reportera au code pour supprimer cet espace tout en laissant l'attribut ALT.

Charles — Gérald