Arborescence ???

Votre disque dur est comme un gros bocal qui contient des tas de fichiers. Pas que des fichiers d'ailleurs, mais aussi d'autres « bocaux » qui contiennent eux-même d'autres fichiers, et aussi d'autres « bocaux » qui eux-mêmes, etc... En langage savant, ces « bocaux », s'appellent  répertoires, ou dossiers, ou encore tiroirs, et on appelle arborescence cette structure de répertoires imbriqués les uns dans les autres.

La figure ci-dessous visualise cette arborescence. A gauche, on a la liste des fichiers et des sous-répertoires de ce qui pourrait être votre site web, telle que vous la verriez dans dans votre machine (l'image provient d'un Mac, mais l'Explorateur Windows donnerait sensiblement la même chose).
arborescence
Pour avoir l'image de droite, imaginez que vous faites un quart de tour, et mettez des traits pour visualiser les relations d'appartenance directe entre les répertoires, sous-répertoires et les fichiers. Ces traits dessinent les branches d'une sorte d'arbre... à l'envers, d'où le nom d'arborescence.

Le niveau supérieur d'un répertoire est ce qui est en haut dans cette arborescence ; on dit aussi niveau racine, (ou « root ») en référence à l'arbre. C'est ce qu'on voit quand on vient juste d'ouvrir le répertoire.

Descendre d'un cran (ou d'un niveau) dans l'arborescence consiste à descendre d'une ligne dans la figure. En pratique, cela consiste à ouvrir un sous-répertoire. Inversement, fermer un sous-répertoire stoppe la vision qu'on avait de ses fichiers et (sous)sous-répertoires. On dit qu'on monte d'un cran.

Pourquoi « index.html » ?

Si votre site s'appelle « mon_site » et que vous demandiez l'adresse http://perso.wanadoo.fr/mon_site/, le serveur wanadoo va d'abord chercher s'il existe bien un site qui ait ce nom-là. Ensuite,
— s'il ne trouve pas, il renvoie l'erreur « page inconnue » ;
— s'il trouve, il cherche ensuite s'il existe une page qui s'appelle index.html (tout en minuscules). S'il en trouve une, il l'affiche, sinon, il recommence avec index.htm. S'il trouve, il l'affiche, sinon il envoie un message «d'erreur 403».

Si votre page d'entrée a un autre nom, comme accueil.html, vous serez forcé de l'inclure dans votre adresse pour que votre site s'ouvre correctement, et celle-ci sera donc un peu plus compliquée : http://perso.wanadoo.fr/mon_site/accueil.html. On préfèrera généralement éviter ça.

Quelques éditeurs wysiwyg :

Outre CHP2, Netscape Composer et FPE (gratuits), citons (avec des prix approximatifs) :
— Web Artist
— Namo Web editor, diffusé par WSKA, 900 FF (PC)
— Claris Home Page 3, 1500 FF (Mac et PC)
— FrontPage de Microsoft, 1900 FF (PC)
— DreamWeaver de Macromedia, 2500 FF (Mac et PC). La version 2 est distribuée gratuitement par Wanadoo dans ses kits de connexion; on peut aussi la télécharger depuis les pages d'accueil de Wanadoo. (testé dans le Coin)
— Golive d'Adobe, 2500 FF (Mac et PC)

Le cas de Publisher et de Word (tous deux de Microsoft) est un peu à part. Aucun n'a été spécifiquement conçu pour faire des pages web, mais les deux permettent de convertir très facilement vos mises en page en fichiers HTML. Il faut cependant savoir que vous aurez ensuite beaucoup de difficultés (en tant que débutant) à y intégrer les petites recettes HTML ou javascript qui vous auront pu vous plaire ici et là au hasard de vos visites sur le web, et que leur codage particulièrement lourd ne facilite pas la reprise des pages dans d'autres logiciels.

Un avertissement également pour tous les logiciels FrontPage : ceux-ci proposent volontiers des fonctionnalités avancées (compteurs, formulaires, livres d'or...) qui ne fonctionneront que sur des serveurs dotés des « extensions Frontpage », et pas chez Wanadoo.

Quelques éditeurs HTML non-wysiwyg :

(attention, la plupart des logiciels ci-dessous sont en anglais)

Pour PC :
— 1st Page 2000, gratuit (testé dans le Coin - français)
— CODExpert HTML, gratuit (testé dans le Coin)
— HTML Kit, gratuit (testé dans le Coin)
— Web Expert, shareware à 345 FF (testé dans le Coin - français)
— UltraEdit , shareware à 225 FF (testé dans le Coin)

Pour Mac :
— PageSpinner, shareware à 25 USD
— BBEdit, 120 USD
— Alpha, shareware à 225 FF